Une infrastructure hors-normes

image du BISMARCK
image du BISMARCK

Pour rappel le Bismark fut, avec son jumeau le Tirpiz, le plus grand navire jamais construit par l’Allemagne.

Ce véritable monstre avait été construit pour servir dans la Kriegsmarine, nom de la marine de guerre allemande entre 1935 et 1945, choix adopté par le gouvernement et ainsi remplacer un autre grand navire jugé trop vieux. Sa construction se fera à Blohm et Voss, une société de construction navale allemande, créée en 1877 et située à Hambourg. Les débuts seront compliqués du fait de l’immensité de la chose, malgré tout en février 1939 avec la présence d’Adolf Hitler le chantier est lancé. Il fut terminé un an et demi plus tard durant l’été 1940, il entrera en service dans la Kriegsmarine en août de la même année. Lorsque le commandant, Ernst Lindemann, suivit par son équipage ont effectué des tests dans une baie proche de Hambourg, l’équipe technique avait remarqué certains problèmes et notamment un plus important que les autres : le navire n’arrivait pas à virer en utilisant uniquement ses hélices. Ce qui allait entraîner de légères réparations.

Pour la première fois un navire allait contenir plus de 2000 hommes d’équipage : 103 officiers et 1962 marins plus le commandant Ernst Lindemann. Pour cela le Bismark possédait des caractéristiques techniques impressionnantes pour l’époque, il était en avance pour son temps : une longueur de 251 mètres, un maître-bau de 36 mètres, une puissance de 112 mégawatts grâce à une propulsion soutenue par 12 chaudières – 3 turbines à vapeurs et 3 hélices. Une contenance d’environ 42000 tonnes ce qui ne l’empêche pas d’atteindre 30.5 nœuds soit environ 56 km/h

Sans oublier que le Bismarck est un navire de guerre et donc qu’il comporte des caractéristiques militaires imposantes : l’armement principal se composait de 8 canons de 380 mm disposés en quatre tourelles, chacun d’eux pouvait envoyer un obus de 800kg à environ 35 km à un rythme de 3 obus par minutes. L’armement secondaire se compose de 12 canons de 150 mm, 16 de 105 mm, 16 de 37 mm et 12 canons antiaériens de 20 mm. Cet armement surpuissant en fait le navire le plus puissant du monde : il fallut à Churchill déployer la moitié de sa flotte pour le contrer suite à de nombreux échec (le HMS Hood, croiseur britannique et fleuron de la Royal Navy : bataille du détroit du Danemark le 24 mai 1941).

Il est coulé le 27 mai 1941 par l’aviation britannique alors qu’il était encerclé par quatre autres navires. Son épave se trouve désormais à 650 km à l’ouest des côtes françaises dans l’océan Atlantique .

articles page 2 |
Asian-Americans |
Ninosdesplazadosproyecto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chemindeferregionsoukahras
| HISTOIRE ET GEOGRAPHIE
| Everythingyouhavetoknowabou...